Définition. Les vibrations mécaniques sont caractérisées par des mouvements oscillatoires définis par leur intensité et leur fréquence issus de machines dont l’utilisation ou la proximité génère elle-même un mouvement sur le corps d’un individu qui est ainsi amené à se déplacer alternativement et plus ou moins régulièrement de part et d’autre de sa position d’équilibre. On distingue généralement la vibration transmise aux mains et aux bras et celle transmise au corps. Chacune d’elle entraîne des risques différents pour la santé.

Seuils de risque. L’intensité vibratoire peut être déterminée en mesurant le déplacement (en mètre, m), la vitesse (en mètre par seconde, m/s) ou l’accélération (en mètre par seconde carrée, m/s2). Les articles R4443-1 et R4443-2 du code du travail précisent que « pour chacune des situations d’expositions (vibrations transmises aux mains et aux bras ou à l’ensemble du corps), deux types de valeurs d’expositions journalières rapportés à une période de référence de 8 heures sont données : une valeur limite d’exposition et une valeur seuil déclenchant l’action de prévention ». La valeur limite d’exposition est de 5 m/s2 transmises aux mains et aux bras et 1,15 m/s2 transmise à l’ensemble du corps. La valeur déclenchant l’action de prévention est de 2,5 m/s2 transmises aux mains et aux bras et 0,5 m/s2 transmises à l’ensemble du corps.Nous préconisons comme valeur conventionnelle, compte tenu de l’approche prévention qu’elles privilégient, les valeurs limites du code du travail déclenchant l’action de prévention.

CONTACTEZ-NOUS

JEAN-BAPTISTE PASCAUD
Chargé de mission santé, sécurité
jean-baptiste.pascaud@unidis.fr
01 53 89 25 33

UNIDIS

Maison des Industries
des Papiers et Cartons
23-25, rue d'Aumale 75009 Paris
Plateforme Pénibilité
A venir.