1. Limitation de l’exposition au bruit

L’employeur pend les mesures de prévention visant à supprimer ou à réduire au minimum les risques résultant de l’exposition au bruit.

Action sur la machine : encoffrement de la machine, cabine insonorisée pour le personnel

Aménagement du local : traitement acoustique des parois et du plafond du local, écrans accoustiques entre la machine et les opérateurs, éloignement des opérateurs.

Réduction de la durée d’exposition en dernier recours.

2. Formation et information du salarié

L’employeur met en œuvre des actions de sensibilisations destinées aux travailleurs exposés sur leur lieu de travail à un niveau sonore égal ou supérieur à 80 dB (A) en insistant sur

  • les valeurs limites d’expositions aux risques,
  • l’utilisation correcte des protecteurs auditifs individuels,
  • les conditions dans lesquelles les travailleurs ont droit à une surveillance médicale renforcée.

3. Equipements de protections individuelles

Si d’autres moyens ne permettent pas d’éviter les risques dus à l’exposition au bruit et lorsque celle-ci dépasse les valeurs limites d’expositions supérieures, l’employeur doit veiller à ce que les protecteurs auditifs individuels, appropriés et correctement adaptés, mis à la disposition des travailleurs soient effectivement utilisés.

4. Surveillance médicale renforcée

Cette surveillance a pour objectif de réaliser un diagnostic précoce d’une perte auditive due au bruit. Le travailleur bénéficie, à sa demande ou à celle du médecin du travail, d’un examen audiométrique préventif.

A consulter

CONTACTEZ-NOUS

JEAN-BAPTISTE PASCAUD
Chargé de mission santé, sécurité
jean-baptiste.pascaud@unidis.fr
01 53 89 25 33

UNIDIS

Maison des Industries
des Papiers et Cartons
23-25, rue d'Aumale 75009 Paris
Plateforme Pénibilité
A venir.