A cette étape de la démarche, l’entreprise établit les mesures de prévention retenues pour chaque risque évalué. Le niveau de priorité défini lors de la phase d’évaluation permettra à l’entreprise de planifier ses actions. La hiérarchisation des actions respecte également les principes généraux de prévention conformément à la réglementation. Il s’agit de comprendre et de s’approprier ces principes pour formuler une ou plusieurs des questions selon cet ordre logique et éliminatoire :

  1. Peut on éliminer le risque ?
  2. Sinon, peut-on réduire le risque ?
  3. Sinon, peut-on isoler le risque ?
  4. Sinon, peut-on protéger l’individu ?

La réponse à ces 4 questions permet ainsi de hiérarchiser les actions dans l’ordre suivant :

  • Supprimer le risque
  • Mettre en œuvre les mesures de protection collective
  • Prendre les mesures de protection individuelle
  • Donner les instructions détaillées aux salariés (formations et informations).

D’autres éléments peuvent être pris en compte dans la hiérarchisation du programme de prévention :

  • la gravité du risque
  • la simplicité de l’action et la rapidité à la mettre en place (ex : porter un casque)
  • le coût estimé de l’action
  • la faisabilité technique de la solution envisagée
  • les priorités estimées par les salariés
  • etc.

Le chef d’entreprise doit prévoir les délais d’exécution, l’estimation du coût des actions et la ou les personnes chargée(s) de la réalisation.

Actions réalisées auprès des entreprises extérieures : Les actions de prévention retenues doivent couvrir l’ensemble des salariés de l’entreprise ainsi que les travailleurs intervenant ponctuellement dans l’entreprise. En effet ces derniers, sans consignes précises sur les risques, notamment liés à l’interférence entre les activités, les installations et les matériels de l’entreprises, sont plus vulnérables aux risques d’accidents. Les entreprises doivent organiser la sécurité de ces personnes. Elles doivent notamment communiquer sur l’identité des intervenants, la durée et la nature de l’intervention, les facteurs de risques qu’ils peuvent rencontrer, les consignes de sécurité applicables. Il est recommandé d’instituer des formations aux salariés des entreprises extérieures sur les risques particuliers que leur intervention peut présenter.

 

 


CONTACTEZ-NOUS

JEAN-BAPTISTE PASCAUD
Chargé de mission santé, sécurité
jean-baptiste.pascaud@unidis.fr
01 53 89 25 33

UNIDIS

Maison des Industries
des Papiers et Cartons
23-25, rue d'Aumale 75009 Paris
Plateforme Pénibilité
A venir.